J’aime bien lire. Mais ça m’ennuie. Non. En fait, j’aime bien lire par période. Il y a des périodes où j’enchaîne les livres. Je peux enchaîner 3 bouquins de suite. Puis, une période creuse. Rien.
En ce moment, l’envie revient. J’ai lu deux tomes de Dexter puis est tombé entre mes mains Zones Humides.

Zones Humides, c’est le best seller allemand de l’année passé! Il a créé un tel engouement sur internet en lançant de nombreux débats mais chutttt…. Et le voici qui arrive en France.

J’vais volontairement rien dire sur le livre pour ne pas vous donner de jugement hâtif. Mais comment ce livre est arrivé entre mes mains? Vous connaissez mes aptitudes de Blogueurs (vu que vous me lisez…), j’ai donc reçu le livre avec un cadeau rougeâtre…

Il est rare de voir des campagnes de communication autour de bouquins. Oui bon ok. On a déjà vu un livre enchaîné (Prison Break), on a déjà vu des campagnes de Crossbooking. Mais a-t-on déjà utilisé les réseaux sociaux et l’influence? Ok. L’influence, on a déjà vu ça…. Mais les réseaux sociaux? FB, Twitter, Youtube, Blog? et bien à ma connaissance, je ne pense pas… mais je n’ai pas la science infuse.

Revenons au livre. Passez outre les premières pages, on s’attache (et on s’abandonne…) à l’héroïne, elle nous choque, nous outre mais finalement, on se met à la comprendre, à l’écouter, à l’aimer.

L’auteur? Charlotte Roche. Si vous êtes un peu underground, culture alternative, ce nom ne doit pas vous être inconnu. Charlotte a été présentatrice en Allemagne sur Arte. Tracks, ça vous dit quelque chose? Charlotte est connu pour son franc parler, sa fraîcheur et son style.

Je m’arrête là. Ce livre, j’en avais peur. Puis…

Pour en savoir, rien de mieux que d’acheter le livre ou de voir/lire le blog de Zones-Humides.